Hazrat Inayat : Questions for Death (French version)

Hazrat Inayat: Questions pour la Mort

Le chapitre Tanas du Gayan est décrit comme « l’âme qui parle avec la nature », et il comprend de brefs échanges avec des choses comme les vagues de la mer, la tempête, la nuit, le charbon, les boutons de rose, etc. Il y a aussi la conversation suivante avec la mort.

Mort, tu es quoi?
          – Je suis l’ombre de la vie.

Mort, de quoi es-tu née ?
          – Je suis née de l’ignorance.

Mort, où est ta demeure ?
          – Ma demeure est dans l’esprit d’illusion.

Mort, peux-tu  mourir ?
         -Oui, quand je suis transpercéepar la flèche du regard du voyant.

Mort, de qui te rapproches tu ?
          – Je me rapproche de celui que j’attire.

Mort, qui aimes-tu ?
          – J’adore celui qui me désire.

Mort, à qui assistes-tu ?
          – J’assiste volontiers celui qui m’appelle.

Mort, qui effrayes-tu ?
          – J’effraye celui qui ne me connaît pas.

Mort, qui caresses-tu ?
          – Celui qui repose en toute confiance dans mes bras.

Mort, avec qui es-tu sévère ?
          – Je suis sévère avec celui qui ne répond pas facilement à mon appel.

Mort, qui sers-tu ?
          – Je sers le pieux, et quand il rentre chez lui, je porte ses bagages.

Traduit par Taviz Emily Lopez

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.