Tales : Testing the good news (French version)

Contes : Tester les bonnes nouvelles

Il arriva un jour qu’un certain renard maigre et perpétuellement affamé trottait dans la forêt, à la recherche d’opportunités, lorsqu’il vit un coq perché sur la branche d’un arbre. Cette vision donna au renard un spasme d envie de manger un repas de chair d’oiseau chaude, et en se léchant les babines, il a pensé : “Comment puis-je persuader le coq de descendre jusqu’ au sol ?”

S’arrêtant sous l’arbre, il a regardé le coq et lui a dit : “Bonjour, mon frère !”

Le coq regarda le renard et dit : “Comme c’est étrange ! Un renard a-t-il déjà appelé un coq “frère” ? Quelle peut en être la signification ?”

“L’explication est la suivante”, dit le renard. “La paix a été déclarée entre tous les animaux, et nous sommes maintenant frères et sœurs.”

“La paix ?” dit le coq. “Depuis le début des temps, ton espèce a cherché à manger mon espèce. Comment un renard peut-il parler à un coq de paix ?”

“Néanmoins,” dit le renard, “c’est la vérité. Il a été déclaré que toutes les créatures doivent vivre ensemble en harmonie à partir de ce jour. N’est-ce pas une bonne nouvelle ? Si vous ne me croyez pas, descendez et accompagnez moi chez le lion. Il confirmera ce que je dis.”

Le coq fit le long de la branche un ou deux pas, se pencha en avant et déploya légèrement ses ailes, comme s’il se préparait à voler et a aterrir. À la vue du coq, le renard frémit d’impatience, mais son excitation n’échappa pas au coq. “Hmm”, pensa le coq en lui-même, “peut-être devrais-je d’abord tester cette bonne nouvelle”.

Se redressant, le coq posa sa tête sur le côté, comme s’il écoutait, et dit : “Attendez, qu’est-ce que c’est ? Vous entendez quelque chose ?”

“Entendre quoi”, dit le renard.

“Des animaux arrivent, je crois”, dit le coq.

“Vous êtes sûr ?” dit le renard avec suspicion.

“Oui, peut-être que j’entends mieux d’ici. Il y en a quatre ou cinq, qui arrivent rapidement par ici. Et oui, maintenant je les vois ! C’est une meute de chiens sauvages.”

Et à ce moment-là, le renard disparut dans les sous-bois – emportant avec lui toutes les pensées de paix parmi les animaux.

Traduit par Taviz Emily Lopez

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.